Le commerce des prix

 

Titre : Le Commerce des Prix

Prière : Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, amen. Père, Tu nous demandes de travailler pour manger, donnes-nous la grâce de gagner notre vie honnêtement, au Nom de Jésus!

Verset : " Tu ne voleras pas" (Deuteronome 5.19)

 

Le commerce, quelle merveille de travail ! Défini comme l’achat et la vente de marchandises soit, la loi d’échange entre les acheteurs et les vendeurs (de marchandises), il a fait et continue de faire les beaux jours des économies de nos pays.  L’enjeu de tout se trafique : le prix, c’est la valeur donnée à un article donné.

 Selon que le prix est bas ou haut, il reçoit l’assentiment  ou le rejet du client …suivant l’article proposé. Bien que parfois anarchique, à la tète du client ou selon la saison, les prix ont aujourd’hui des canevas assez universels que la plupart des commerçants s’efforcent de respecter. Pour le plaisir et la satisfaction du client, les économies de marché ont institué des cycles, des périodes ou les prix sont sensés…baisser.

Ainsi, la marchandise est vendue au rabais aux fins de séries/ saisons et pendant  la liquidation les produits sont vendus à des prix dérisoires en vue de leur écoulement rapide.

Il y a encore la promotion, ce moment où l’on fait découvrir un nouvel article aux clients, les soldes celui destiné à évacuer à prix réduit afin d’accueillir de nouveaux stocks, l’article en souffrance ou concerné.

. Si beaucoup de clients snob dédaignent ces temps jugés « dégradants » pour leur statut social, ce temps est « le moment favorable » pour beaucoup d’autres !

 

Seulement, voilà : force est de constater que de nos jours, faire sourire le client, perdre une partie de leurs bénéfice ou se débarrasser à perte d’une marchandise avariée ne fait plus partie de la ligne de conduite de bon nombre de commerçants : ils veulent gagner partout !

 

Le commerce, les promotions aujourd’hui ne sont pas claires : ce sont des produits déjà connus dont la date de péremption arrive dangereusement à échéance. Ou alors des nouveaux articles que l’on vous force presque à acheter par pack à cause d’une toute petite remise. La pauvre vendeuse de circonstance en paie les frais pour sa paie si vous ne vous montrez pas intéressé ! 

Les soldes ? Occasionnellement les produits proposés sont  vieux et défraichis. De plus, les prix attractifs affichés sur les beaux prospectus censés attirer les victimes se trouvent être parfois ceux d’articles étrangement « déjà écoulés ». Restent donc en lice ceux soldés aux clients, plus chers que les précédents, s’ils sont trouvables ! Mais puisqu’on est là,…

Évidemment reste la « liquidation » : des produits avariés, bien entendu, pour lesquels les plus audacieux vendeurs ont encore l’aplomb de travestir les étiquettes. Tout cela n’est évidemment pas chrétien ni sain et représente  les attitudes à bannir à tout prix ! Les prix ne se vendent pas et encore moins le commerce d’une marchandise qui n’en est plus une…                         

 Soyons prudents !                             Lumeria-Leana Davidson

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site